Quels sont les équipements de sécurité du paysagiste ?

Le rôle du paysagiste consiste à préparer et aménager des terrains extérieurs en suivant un plan précis. Il se charge d’y planter des végétaux, mais aussi d’y poser l’irrigation. Il peut également être amené à installer l’éclairage. Ainsi, le paysagiste est amené à travailler avec de nombreux outils, machines et produits. 

Le métier de paysagiste est extrêmement riche, diversifié et intéressant. Cependant, il existe un point à ne jamais négliger : la sécurité. Dans cet article, découvrez les EPI dont le paysagiste doit disposer.

Quels sont les risques du métier de paysagiste ?

Puisqu’il implique de manipuler divers outils et machines, le métier de paysagiste comporte des dangers. Parmi eux, on peut évoquer le risque de coupure, de chute, de choc, de lésion auditive ou encore d’inhalation d’une substance toxique (lorsque le professionnel utilise un produit spécial).

Par ailleurs, en fonction de sa mission, le paysagiste peut avoir besoin de travailler dans des conditions difficiles : en hauteur, dans le froid ou encore sous une forte chaleur.

Les EPI dont le paysagiste a toujours besoin

Pour commencer, il existe plusieurs EPI dont le paysagiste a besoin en toutes circonstances. C’est le cas des chaussures, des gants ou encore des vêtements renforcés.

Les chaussures de sécurité 

Quand on travaille dans des espaces verts, il est important de porter des chaussures de sécurité confortables, bien isolantes et faciles à nettoyer. En effet, le métier de paysagiste implique souvent de travailler dans l’eau et la boue. La chaussure de sécurité montante pour femme S24 peut parfaitement convenir au métier de paysagiste. 

Les gants de protection 

Comme les chaussures, les gants font partie des équipements indispensables pour un paysagiste. En effet, à l’instar des jardiniers, les paysagistes manipulent régulièrement des outils, mais également des végétaux dangereux (épineux, irritants, etc.). Il est important d’opter pour des gants suffisamment épais et robustes.

Les vêtements de travail adaptés

Enfin, le paysagiste doit nécessairement posséder des vêtements adaptés à ses conditions de travail. La tenue du paysagiste inclut notamment un pantalon résistant avec des renforts sur les genoux, ainsi qu’un gilet ou une veste en tissu robuste. Naturellement, pour choisir la tenue de travail du paysagiste, il faut également tenir compte des conditions météorologiques.

Les EPI dont le paysagiste peut avoir besoin selon les circonstances

En dehors de ses tâches classiques, le paysagiste est parfois amené à réaliser des travaux plus sensibles, comme le travail en hauteur ou l’utilisation de machines. En plus des équipements dont il a besoin en toutes circonstances, le paysagiste doit donc disposer d’autres protections plus spécifiques.

La protection respiratoire 

S’il doit utiliser des produits potentiellement nocifs, le paysagiste se munit obligatoirement d’un masque de protection. Le niveau de protection du masque dépend des substances manipulées.

La protection antichute 

Lorsque le paysagiste travaille en hauteur, il doit normalement utiliser un harnais de protection. Cela lui permet de se prémunir des chutes.

Les lunettes ou surlunettes 

Quand il est exposé à des risques de projectiles ou d’éclaboussures (de substances), le paysagiste opte pour des lunettes ou des surlunettes. Il est formellement déconseillé d’utiliser une machine sans se protéger les yeux.

Source : Pixabay

Le casque de protection 

Dans le cadre de son travail, le paysagiste peut être exposé à un risque de chutes d’objets ou de chocs. Il opte donc pour un casque. Ce dernier peut être muni d’une visière, afin de remplacer les lunettes de protection.

Le casque anti-bruit 

Enfin, lorsqu’il utilise une machine bruyante, le paysagiste a tout intérêt à utiliser un casque anti-bruit. En plus de se protéger les oreilles face aux risques de lésions auditives, se servir d’un casque lui évite d’être gêné par les nuisances sonores. Il conserve donc toute sa vigilance.

 

Auteur de l’article : Romuald